Du prototype du-touch ß à sa version industrielle

Dans un précédent article nous vous avons présenté le du-touch ß, le premier instrument dualo semi-industriel, qui, à la base conçu pour être un prototype fonctionnel, fut produit à une quarantaine d’exemplaires.

À gauche le prototype du-touch ß, à droite la version industrielle : le du-touch Pro, plus communément appelé du-touch

Grâce au du-touch ß, un certain nombre des choix que l’équipe dualo avait fait purent être confrontés à la réalité d’une pratique instrumentale en situation réelle. Parmi ces choix, citons d’abord ceux qui relèvent du design, et plus particulièrement de la prise en main de l’instrument, de sa jouabilité :
– la taille des touches et l’espacement entre les touches ;
– le design des touches : légèrement bombés, sans repères tactiles ;
– la dureté du silicone des touches ;
– l’utilisation de capteurs de force sous les touches ;
– l’angle des claviers l’un par rapport à l’autre et par rapport au joueur ;
– le port de l’instrument sur le ventre.

Vue 3D du nouveau volume du du-touch pro, avec des essais de design de touches avec repères

Michael Mardinian vérifie l’assemblage d’une première épreuve du boîtier du du-touch Pro réalisé en stéréolithographie

Ensuite, il y a des choix de design électronique, comme le choix des processeurs et de la puce de synthèse sonore, la stratégie de matriçage des capteurs, le type de batterie, le type de boutons ou de surfaces de contrôle.

Et enfin, il y a les choix relatifs à la conception mécanique, qui est intimement liée au design de l’instrument, comme le choix du matériau du boîtier, le design des boutons,…

La nouvelle carte électronique du du-touch Pro est insérée dans une maquette réalisée en impression 3D

Ainsi, puisque de nombreux choix étaient validés ou que l’équipe dualo savait comment les corriger, est venue la phase dite d’industrialisation qui permet de passer du prototype au produit final, celui qui pourra être vendu aux futurs dualistes.

La phase d’industrialisation permet de traiter de nombreux sujets :
– garantir des critères de qualité de fabrication : solidité, finition, … ;
– garantir le respect des normes pour les appareils électroniques en vigueur dans chaque pays (Normes CE, FCC, …) ;
– baisser si possible le coût de fabrication des cartes électroniques en affinant le choix de certains composants ;
– prendre en compte les contraintes des processus de fabrication de chaque composant, électronique ou mécanique, selon le volume de pièces visé ;
– améliorer tous les points possibles pour diminuer le temps d’assemblage ;
– concevoir les bancs de test, le processus de test et les étapes de montage ;
– …

Test de l’écran sous la vitre fumée : on voit les emplacements des boutons sur les côtés.

Passage des normes

Le jeu des différences

Premiers essais de peinture du boîtier du du-touch Pro peint à gauche, à côté du du-touch ß

Voici une liste non-exhaustive des améliorations apportées pendant la conception du du-touch Pro :
– la vague sur les sliders est retirée pour facilité le jeu : surface plane ;
– le design et la sensibilité du slider central sont améliorés ;
– un écran OLED RGB carré est installé au lieu de l’écran 2 lignes 16 caractères, pour y dessiner tous les logos ou les formes souhaitées ;
– l’écran est caché sous une vitre légèrement fumée, l’affichage ne se voit que quand le dualo est allumé ;
– les deux boutons autour de l’écran sont directement intégré sous la vitre fumée qui couvre tout le haut de l’instrument ;
– le boîtier est fabriqué par injection plastique. Pour que le rendu soit beau, il est peint avec une peinture spéciale qui lui donne un touche “soft-touch”, un peu comme un velours.

Le boîtier non-peint à gauche, et le boîtier avec la peinture “soft-touch”

Spécifications techniques

– Clavier dualo chromatique complet 5 octaves, 58 notes par clavier 116 pads lumineux trois couleurs, sensibles à la pression
– 3 potentiomètres linéaires tactiles et trois boutons tactiles
– 1 accéléromètre/gyroscope 3 axes
– 1 synthétiseur à lecture d’échantillons
– 49 notes polyphonie, 8 parties multitimbrales
– 116 sons usine modifiables ou remplaçables, 4 presets par son, 256 Mo
– 1 multi-effet, 1 modificateur d’enveloppe, 1 arpégiateur
– 1 séquenceur 7 pistes, métronome, quantiseur,
– afficheur de gamme et de partition sur le clavier
– 58 morceaux de 24 boucles embarqués
– 2 sorties audio stéréo jack 6.35mm et 3.5mm
– 1 sortie MIDI DIN
– 1 entrée/sortie MIDI USB compatible MacOS, iOS, Windows, Linux, Android
dimensions : 285x285x80mm, poids : 1,2 kg.

Kisskissbankbank, fabrication et livraison

Pour financer la production du du-touch Pro, l’équipe dualo lance le 27 avril 2013 une campagne de financement participatif sur la plateforme Kisskissbankbank, alors que ce phénomène de financement participatif était tout juste naissant. Cette campagne permettra de convaincre en 3 mois une centaine de contributeurs qui apporteront 22 270€ pour soutenir le projet. Elle sera aussi l’occasion d’avoir une couverture importante dans la presse et les médias. C’est d’ailleurs grâce à un article dans le magasin Keyboard Recording, magazine spécialisé dans le matériel pour créer de la musique, que l’équipe Dualo rencontrera Eric C., qui deviendra le principal investisseur dans la société Dualo et qui sera l’un des acteurs majeurs du développement du projet.

Le 20 mars 2014, 4 ans après la création de la société Dualo et deux après la sortie des premiers prototypes du-touch ß, les premières pièce de la pré-série industrielle sont reçues dans les locaux de Dualo à La pépinière de la Courneuve, en provenance de l’usine Jabil à Brest.

Cette pré-série correspondra en tous points au cahier des charges de l’équipe dualo, et ces premiers instruments seront livrés aux personnes qui avaient soutenu le projet en faisant précédemment l’acquisition d’un-touch ß.

Réception de la première pré-série de 20 du-touch Pro pour inspection, sans le carton d’emballage final

Le 30 juin 2014, la première série officielle de du-touch pro est livrée par Jabil, soit moins d’un an après la fin de la campagne de financement participatif.

Un peu moins de 500 du-touch Pro seront produits entre octobre 2014 et mi-2016.

En août 2015, l’usine Jabil ferme, et l’équipe dualo doit alors rapatrier la fabrication des du-touch dans ses locaux à La Courneuve. Ce sera l’équipe dualo, et même de la famille venue en renfort qui fabriquera la dernière centaine de du-touch Pro.

Le prix de vente du du-touch Pro était de 990€, ce qui était relativement proche de celui d’appareils similaires aux yeux de musiciens expérimentés, mais bien trop élevé pour un public débutant. Pourtant, très rapidement, ce qui a retenu l’attention c’est le potentiel pédagogique du clavier, son intuitivité, ce déclic qui vient vite et qui fait qu’on comprend spontanément comment s’amuser avec le clavier, même sans bagage théorique ou harmonique. A l’époque, plus de 40% des acheteurs du du-touch Pro étaient des débutants en musique.
Aussi, le nombre de touches (116) et d’octaves (5) étaient également des freins à l’adoption pour ce public, pour qui “toutes ces touches, ça fait un peu peur, on se dit qu’on va jamais savoir s’en servir”.
C’est pour ces raisons qu’en 2015, il est décidé de créer un modèle plus compact et moins onéreux, pour que tous ceux qui disaient “le concept est génial, j’aimerai essayer, mais 1000 euros c’est beaucoup pour commencer”, puisse rentrer dans l’expérience de jeu des instruments dualo.

En avril 2016, le du-touch S, déclinaison plus compacte (52 touches, 3 octaves) du du-touch Pro, est lancé sur la plateforme de financement participatif Kickstarter. Au cours de son développement, la puissance du processeur principal et celle du processeur de synthèse sonore seront revues largement à la hausse, pour pouvoir ajouter toutes les fonctionnalités que l’équipe avait dans sa feuille de route, notamment sur la pédagogie musicale.

Dépassé technologiquement avant même la fabrication industrielle du du-touch S, il fût alors décidé de ne pas refabriquer une nouvelle série de du-touch Pro, car il semblait étrange de vendre un produit deux fois plus cher mais beaucoup moins puissant, et dont la partie logicielle aurait beaucoup de difficulté à évoluer.

PS : Vous nous demandez souvent la différence entre le du-touch Pro et le du-touch L : nous aborderons ce sujet dans un prochain article !

Pour réagir et commenter, retrouvez cet article sur notre forum Discourse.