La campagne de financement participatif se rapproche à grands pas, et se déroulera sur la plateforme

le mardi 11 octobre 2022 en début de soirée !

(l’heure exacte sera annoncée dans quelques jours)

Dans la dernière newsletter, nous avons détaillé les caractéristiques du clavier Exquis. Cette fois-ci nous allons nous intéresser à l’application, sur laquelle nous travaillons aussi depuis deux ans.

L’idée principale est simple, porter le workflow créatif des dualo du-touch sous forme d’une application multiplateforme, c’est-à-dire qui fonctionne autant sur un PC sous Windows ou Linux, sur un Mac, sur un téléphone et sur une tablette sous Android ou iOS.

Le premier avantage de ce changement de paradigme de l’instrument tout-en-un vers un contrôleur et une application dissociés, est que l’application Exquis pourra être utilisée de façon autonome, sans avoir besoin du clavier, en tapant directement sur l’écran de tout appareil qui possède un écran tactile, comme un téléphone, une tablette, ou même un ordinateur avec écran tactile.

Un deuxième avantage est la compatibilité avec tous les synthétiseurs virtuels existants aux formats VST et AU. Cela permettra à ceux qui ont déjà des synthétiseurs virtuels de les charger directement dans l’application. Votre imagination sonore n’aura plus de limites, et la nôtre non plus, puisque nous allons pouvoir créer nos propres synthétiseurs !

Ensuite, par rapport au dualo du-touch, le langage de développement utilisé pour coder notre application permet de réduire considérablement les cycles de développement et donc d’ajouter des fonctionnalités plus rapidement.

Enfin, puisque ce n’est pas le clavier Exquis qui fournit la puissance processeur pour faire fonctionner l’application, selon vos besoins il sera possible d’augmenter la puissance sans devoir changer votre clavier Exquis. C’est aussi une démarche éco-responsable.

Cette modularité enlève de prime abord le côté tout-en-un, mais qui peut le plus peut le moins, et au contraire, cela permet de concevoir des versions tout-en-un différentes, en s’appuyant par exemple sur un smartphone d’occasion ou sur un ordinateur format carte de crédit comme un Raspberry Pi.

Un Raspberry Pi avec un écran tactile de 4 pouces. Dimensions : 10cm x 6 cm

Aujourd’hui toute l’intelligence de l’application fonctionne : on peut définir une gamme sur le clavier (Exquis ou virtuel), charger et choisir des sons, jouer avec, enregistrer des boucles, les quantiser ou non, éteindre/allumer des boucles, créer des scènes,…

L’application fonctionnelle sans son interface graphique

En ce moment, nous travaillons sur la conception de l’interface graphique et son intégration dans l’application. C’est un processus itératif : dès que nous avons un premier élément fonctionnel, nous l’essayons in situ et nous le raffinons. C’est pourquoi aujourd’hui nous avons des parties qui fonctionnent et d’autres non, et que nous ne pouvons pas encore la présenter entière.

Pour concevoir l’interface graphique de l’application, nous travaillons de concert avec l’agence NoDesign, qui travaille aussi sur le design du clavier Exquis.

Nous avons une obsession commune : que l’intégration entre le clavier et l’application soit parfaite. Il y aurait beaucoup à dire sur tout le processus intellectuel et d’observation qui nous a permis de choisir les boutons sur le clavier et l’agencement sur l’application, cela fera donc l’objet d’un article sur ce blog.

La vue “Jeu”

Commençons par l’écran principal, l’écran de « jeu”, ici en anglais mais l’application sera également disponible en français.

La vue “Jeu” sur l’écran d’un téléphone, avec un profil de couleur “Concert”.

L’idée est d’avoir en un coup d’oeil toutes les informations nécessaires, et ce de façon didactique.
Les quatre “tuiles” centrales, cliquables sur un écran tactile, renseignent sur :

  • le son courant
  • en enregistrement ou non
  • sur quelle piste on se trouve, et si elle est allumée
  • sur quelle scène on se trouve et si elle est en lecture ou non

En défilant vers la gauche, une tuile permettra d’accéder aux réglages, et une autre à droite permettra de faire play/stop et de changer de morceau. En haut de l’interface, les quatre potentiomètres avec le nom du paramètre contrôlé et la valeur de ce paramètre. En bas de l’interface, les paramètres contrôlés par le slider.

La vue “Choix des sons”

Continuons par la vue qui permet de choisir ses sons, qui est appelée lorsqu’on clique sur la tuile “sons” ou sur le bouton “Sounds” du clavier.

La vue “Choix des sons” sur un écran de tablette, avec un profil de couleur “Concert”

Tout en haut, c’est la liste des plugins reconnus par l’application. En dessous, selon le choix du plugin, apparaissent les presets de ce plugin. Il sera bien entendu possible de choisir sur les touches du clavier l’emplacement et l’ordre des plugins sources, ainsi que des presets, comme c’était le cas sur les dualo du-touch.

Pour les plus observateurs d’entre vous, vous aurez remarqué sur l’interface ci-dessus qu’une des touches s’appelle “Scarlett 2I2 USB”. C’est le nom d’une carte son. Parce que, oui, nous avons prévu de pouvoir enregistrer des boucles audio à partir d’une source externe ! Nous avons prouvé dans le cadre d’un prototype interne que cela fonctionne, il reste à finir de coder toute la fonctionnalité et les mille détails qui vous simplifieront la vie et qui en feront un outil artistique très puissant.

C’est un gros chantier qui doit être fait correctement et c’est pour cela que ce sera l’un des paliers de la campagne Kickstarter : si nous atteignons ce palier, nous pourrons renforcer l’équipe de développement et commencer l’implémentation de cette fonction dès cet hiver ! Nous comptons sur vous pour nous aider à y arriver, parce que cela ouvrira des possibilités musicales incroyables !

 

La vue “Pistes & clips”

Continuons avec la vue qui permet de gérer ses boucles, comme sur un dualo du-touch.

La vue “Pistes & clips” sur un écran de tablette, avec un autre profil de couleur

Chaque ligne est une piste, et les clips s’ajoutent à droite de la touche la plus à gauche, qui sert à plusieurs choses, dont la possibilité de re-sélectionner très rapidement le même son que celui de la piste choisie, ou d’effacer tous les clips d’une ligne.

 

Une aide contextuelle et musicale accessible en 1 clic

L’un des avantages majeurs de notre application, ce sera aussi de pouvoir enfin intégrer une aide contextuelle très puissante. A terme, bien entendu, nous porterons tous les du-games sur l’application Exquis. Cela fera d’ailleurs l’objet d’un autre palier de la campagne Kickstarter ! Nous avons hâte de pouvoir commencer au plus vite !

Et en attendant, voici un exemple de ce que nous avons prévu d’intégrer dans l’application : une aide contextuelle pour comprendre à la fois l’application et son fonctionnement, et surtout faire le lien avec une utilisation musicale.

Rendez-vous mardi 11 octobre en début de soirée pour le lancement de la campagne Kickstarter !!

Pour réagir et commenter, retrouvez cet article sur notre forum Discourse.