Le cahier des charges du logo dualo

Lorsque Jules et Bruno créent la société DUALO SAS, le 31 décembre 2010, cela fait déjà un an qu’ils travaillent activement, notamment le soir après leur boulot respectif, à la professionnalisation du projet. Et depuis plusieurs mois déjà, le besoin d’avoir un logo qui porte visuellement le projet s’est fait ressentir.

La tâche n’est pas une mince affaire, et le cahier des charges élaboré à l’époque stipule bien que tout doit partir du principe dualo

  • séparation d’une gamme en deux parties, constituées chacune de 4 notes, prises une note sur deux dans la gamme de façon alternative ;
  • chaque partie est alors une suite de tierces, qu’elles soient mineures ou majeures, et 
  • par définition chaque partie forme donc un accord, c’est-à-dire un empilement de notes qui sonnent bien entre elles au sens de l’harmonie.

L’autre point important du cahier des charges était bien sûr qu’il fallait que cela évoque tout de suite la musique, voire si possible la lutherie ou la facture instrumentale. 

A l’époque, début 2011, cela fait deux ans et demi que le e-dualo existe et qu’il a été mis entre les mains de plusieurs centaines de personnes, et Jules et Bruno sont déjà convaincus du potentiel pédagogique du clavier dualo. D’ailleurs sur les documents de l’époque, la baseline du projet est « Dualo : Le chemin le plus court vers la musique ».

Partant de l’idée que le but du projet est d’accompagner un musicien sur son parcours, de débutant à amateur voire professionnel, Jules, grand créatif, inventa une première série de logos, comme les pierres d’un chemin, ou les barreaux d’une échelle que l’on gravit.

L’autre idée que Jules explora fut celle de la portée musicale, en s’appuyant toujours sur le principe dualo. En effet, lorsqu’elle sont représentées sur une portée, les notes des deux claviers dualo sont disposées comme sur le schéma ci-dessous : un clavier dont les notes sont sur les lignes et un clavier dont les notes sont sur les interlignes.

Jules proposa donc plusieurs logos autour de la portée, de l’alternance des notes entre claviers gauche et droit, et d’une forme pyramidale évoquant aussi la forme du e-dualo :

Plus qu’un simple logo, une véritable clé

Le cahier des charges fut finalement confié à un graphiste très talentueux, Julien Debyser, officiant sous le pseudonyme Ancre Noire. Ami d’ami de Jules et de Bruno, Julien faisait partie du collectif multidisciplinaire Sublastart, dont certains membres seront par la suite co-fondateurs du célèbre collectif La Gare XP, aujourd’hui encore bouillonnant d’activité, de militantisme et de créativité.

Julien, lui-même musicien, partit d’éléments comme l’ouïe d’un violon pour évoquer l’univers musical puis, réussissant à embrasser le projet dans sa globalité, proposa une clé musicale. Ainsi donc, Julien s’inspira des clés existantes pour créer une clé dualo, en s’appuyant sur la symétrie des deux tétrades : deux éléments identiques qui se rejoignent pour former un tout.

La pertinence du logo se retrouve notamment dans l’idée que le principe dualo décompose l’harmonie en deux parties, comme deux brins de nucléotides s’entrelacent pour former un brin d’ADN.

Grâce à sa fonction de clé musicale, la clé dualo permet aussi d’exprimer d’autres propriétés du principe dualo et du clavier dualo :

  • l’aspect transpositeur : sur un clavier dualo, un accord majeur possède la même forme, la même représentation géométrique sur le clavier, quelle que soit la tonalité de l’accord. On peut ainsi considérer que la clé dualo est universelle et peut être positionnée à n’importe quel endroit sur la portée ;
  • sur une portée musicale, les deux points de la clé dualo relient l’octave, appuyant le fait que la clé dualo peut être positionnée n’importe où sur la portée ;
  • par construction, l’un des points de la clé dualo est positionné sur une ligne, et l’autre sur un interligne, tout comme les notes d’un clavier dualo sont sur les lignes de la portée et les notes de l’autre clavier sont sur les interlignes.

A partir de la clé dualo, c’est tout un univers graphique que Julien Debyser créa, dont le logo à deux cercles permettant d’inclure graphiquement la marque dualo. L’inspiration, toujours musicale, était aussi organique, voire végétale, pour rappeler les matériaux des instruments traditionnels.

Finalement à travers le temps, le double logo fut de moins en moins utilisé, pour une version plus simple avec la clé seule et le mot dualo à côté. 

En décembre 2021, pour marquer le passage de la société Dualo à la société Intuitive Instruments, pour moderniser et donner plus de dynamisme à la clé dualo, et plein d’autres raisons qui vous seront dévoilées plus tard, l’équipe Intuitive Instruments a décidé de confier le remaniement de l’identité graphique du projet à Océane Juvin, graphiste spécialisée en typographie et didactique visuelle.

Car il nous tient à cœur que la clé soit un élément en mouvement, qui évolue, et qui grandisse en parallèle du projet.

Nous vous conterons une autre fois les coulisses de la naissance de cette nouvelle clé et du nouveau logo dualo et nous avons hâte de vous dévoiler comment ils vont s’inscrire dans les projets en cours et à venir.

 

Pour réagir et commenter, retrouvez cet article sur notre forum Discourse.